Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Repentir et la demande de Pardon
 
    التَّوْبَة و الإسْتِغْفار
        
Ibn Qayyim Al Jawziyyahttp://www.coolest-wallpapers.com/landscape/wallpapers/wallpapers-sunset.jpg
   
    S’agissant de la demande de pardon (الإسْتِغْفار ), elle est de deux sortes : singulière et liée au repentir. La demande singulière est telle cette parole de Nouh عليه سلام à son peuple :
 
 
« …Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes »
 
 (Qur’an : s.71 v.10-11)
 
 
ou celle de Salih  عليه سلام à son peuple :
 
 
« … Si seulement vous demandiez pardon à Allah ? Peut-être vous serait-il fait miséricorde. »
 
 (Qur’an : s.27 v.46)
 
 
ou ces paroles divines :
 
 
«  demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
 
 (Qur’an s.2 v.199)
 
 
« Allah n'est point tel qu'Il les châtie, alors que tu es au milieu d'eux. Et Allah n'est point tel qu'il les châtie alors qu'Ils demandent pardon. »
 
 (Qur’an s.8 v.33)
 
 
Pour ce qui est de la demande de pardon liée au repentir, elle est telle dans ce verset :
 
 
« Demandez pardon à votre Seigneur; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu'à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l'honneur qu'il mérite… »
 
(Qur’an s.11 v.3)
 
 
ou dans la parole de Houd عليه سلام à son peuple :
 
 
« Ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes… »
 
 (Qur’an s.11 v.52)
 
 
dans la parole de Salih عليه سلام à son peuple :
 
 
« … De la terre Il vous a créés, et Il vous l'a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels) »
 
 (Qur’an s.11 v.61)
 
 
ou dans la parole de Shu’ayb عليه سلام :
 
 
« Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d'amour »
 
(Qur’an s.11 v.90)
 
 
Donc, la demande de pardon singulière est comme le repentir ou plutôt, c’est le repentir même tout en renfermant la demande de pardon à Allah, à savoir l’effacement du péché, l’élimination de son effet et la prémunition contre son mal. Il ne s’agit pas, comme certains l’ont cru, de la préservation car Allah préserve celui a qui Il pardonne et celui é qui Il ne pardonne pas. Mais la préservation fait partie de la signification du repentir. Voilà la demande du pardon qui empêche le châtiment comme dans cette parole divine :
 
 
«…Allah n'est point tel qu'il les châtie alors qu'Ils demandent pardon. »
 
 (Qur’an s.8 v.33)
 
 
En effet, Allah ne châtie pas un homme qui demande pardon. Quant à celui qui s’obstine à commettre le péché et qui demande à Allah de lui pardonner, il ne s’agit pas là de la demande de pardon en général. C’est pourquoi il n’est pas a l’abri du châtiment.
 
 
La demande de pardon renferme le repentir et vice-versa et chacun de ces termes désigne l’autre au sens général. Mais lorsque l’un de ces deux termes est lié à l’autre, la demande du pardon signifie la demande de protection contre le mal de ce qui s’est déjà passé, et le repentir signifie la demande de protection contre ce que le serviteur craint à l’avenir comme mauvaises œuvres de sa part.
 
 
Il y a donc là deux péchés : un péché consommé pour lequel la demande de pardon consiste à implorer la protection contre son mal, et un péché dont on craint l’arrivée, et pour lequel le repentir consiste à prendre la résolution de ne pas la commettre.
 
 
Le retour vers Allah englobe les deux aspects : un retour vers Lui pour qu’Il protège le serviteur contre le mal de ce qui est arrivée, et un retour vers Lui pour qu’Il protège contre le mal qu’il appréhende dans le futur, contre le mal de son âme et de ses mauvaises œuvres.
 
 
Autrement dit, le pécheur ressemble à celui qui emprunte un chemin le conduisant à sa perte et ne le menant pas vers le but recherché. Et il a pour ordre de lui tourner le dos et de revenir vers le chemin où se trouve son salut car il le mène à son but.
 
 
Il y a donc là deux choses indispensables : quitter la chose et revenir vers quelque chose d’autre. Ce qui est spécifique au repentir, c’est la séparation, et ce qui est spécifique à la demande de pardon, c’est le retour. Mais lorsque ces deux vocables sont mentionnés distinctement ils portent sur les deux aspects.
 
 
De même, la demande de pardon connote l’élimination du dommage et le repentir vise à rechercher l’apport d’un intérêt. En somme, le pardon sert a se prémunir contre le mal du péché et le repentir sert à obtenir après cette protection ce qu’on aime. Et chacun de ces deux termes implique l’autre lorsqu’on les évoque séparément.
 
 
Wa Allahu A’lam
 
 
Tiré du livre : Les Sentiers des Itinérants page 158-160, éditions universel
Tag(s) : #Rappels - Exhortations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :