Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Courage du Prophète

 (sallallahu ‘alayhi wa sallam)

 

Tiré du livre : Les Nobles Caractères, éditions Sabil, Cheikh Muhammad ibn Salih Al ‘Utheymine

 

 

Dans  le courage il  (صلى الله عليه و سلم) était la personne la plus courageuse, celui qui montrait le plus de résolution et de témérité. Les gens fuyaient mais lui restait ferme.

 

 

Al-‘Abbâs Ibn ‘Abd al-Muttalib (رضي الله عنه) a dit  : «  Lorsque les musulmans et les mécréants se rencontrèrent à Hunayn et que les musulmans tournèrent les talons, le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) se dirigea au galop avec sa mule vers les mécréants et moi je tenais le mors de sa mule la retenant pour pas qu’elle se précipite, et à ce moment-là il (صلى الله عليه و سلم) disait : « Je suis le Prophète, nul mensonge à cela. Je suis le fils de ‘Abd al-Muttalib. » (1)

 

 

‘Ali (رضي الله عنه) a dit : « Lorsque la bataille se faisait rage et que les assaillants se rencontrèrent, nous nous cachions derrière le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) et il n’y avait pas une personne qui était plus proche des ennemis que lui. » (2)

 

 

Anas (رضي الله عنه) disait : « Le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) était la meilleure personne, la plus généreuse, la plus courageuse.

 

Une nuit, les gens de Médine furent angoissés à cause d’un bruit, les gens s’y rendirent. Le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) les rencontra en chemin alors qu’il rentrait et il les avait précédé dans leur démarche. Il était sur le cheval d’Abû Talha, à son cou, il y avait son sabre et il (صلى الله عليه و سلم) leur dit : « Ne soyez pas effrayés, Ne soyez pas effrayés. » (3) Anas dit : « Nous trouvâmes le cheval extenué, celui-ci était pourtant lent mais là, il avait galopé. » (4)

 

 

An-Nawâwî dans l’explication du Sahih Muslim n°15-67-68 : « Il se trouve beaucoup de bénéfices dans ce hadith, notamment son (صلى الله عليه و سلم) courage manifeste, sa précipitation pour sortir à l’encontre des ennemis et ceci avant tous les autres, afin qu’il découvre la situation et qu’il revienne avant que les gens arrivent. De même, l’immense bénédiction et le miracle qu’il y a du au fait que le cheval est revenu au galop alors que celui-ci était un cheval lent. Ceci est la signification de sa parole : nous le trouvâmes exténué. »

 

 

 

(1)      Rapporté par Muslim n°66 livre de la lutte et des faits, Al Bukhâri à peu près similairement d’après le hadith d’Al-Barâ’u Ibn ‘Azib (رضي الله عنه) n°2864 livre de la lutte et n°4315-4317 livre des expéditions.

 

(2)     Rapporté par Ahmad dans le Musnad (vol.1 p.156) et Muslim n°79 livre de la lutte d’après le hadith d’al-Barâ (رضي الله عنه)

 

(3)     Cette parole signifie : « N’ayez pas peur. », les arabes parfois parlaient en employant la lettre de négation « lam » au lieu du « la » d’annulation.

 

(4)     Rapporté par Al Bukhâri n°2908 livre de la lutte et des faits n°6033 livre de l’éducation et Muslim n°48 livre des mérites

Tag(s) : #Sounnah - Hadith

Partager cet article

Repost 0