Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conditions d’acceptation des bonnes actions

Shaykh Husayn al-Awaaishah

 

 

Avant qu’un musulman n’aille de l’avant et n’accomplisse quelque action que ce soit, il est tenu d’acquérir des connaissances islamiques afin de connaître la voie qui le mènera au meilleur résultat, c’est-à-dire que ses actions soient acceptées par Allah (incha’Allah).

 Il est important de souligner que ce qui compte, ce n’est pas le nombre de bonnes actions ou d’actes d’adoration accomplis. En effet, une personne peut accomplir de nombreuses bonnes actions et n’en retirer que de la fatigue ici-bas et des souffrances dans l’au-delà. Le Messager d’Allah (sallallahu ‘alaihi wa sallam) a dit :

 « Il se pourrait que tout ce qu’un Sa’im (quelqu’un qui jeûne) retire de son Siyam (jeûne) soit de la faim, et il se pourrait que tout ce qu’un Qa’im (quelqu’un qui prie durant la nuit) retire de son Qiyam (prières nocturnes) soit le Sahar (le fait d’être resté debout tard dans la nuit) ! (Rapporté par Ibn Majah).

 Ce qui compte vraiment, c’est plutôt de connaître et de mettre en pratique les conditions qui vont nous assurer qu’Allah accepte les bonnes actions et les divers actes d’adorations que l’on accomplit.

Si l’on veut que nos bonnes actions soient acceptées par Allah, deux conditions essentielles doivent être réunies lorsqu’on les accomplit.

 Premièrement, lorsqu’un musulman fait une bonne action, il ne doit rechercher que la satisfaction d’Allah.

 Deuxièmement, cette bonne action doit être en parfaite conformité avec les lois qu’Allah a prescrites dans Son Livre et avec ce que Son Messager a ordonné dans sa sounnah.

Chaque fois qu’une de ces deux conditions est absente d’une action ou d’un acte vertueux, cette bonne action ou cet acte ne sont ni bons ni acceptés, car Allah a dit, dans le Coran :

 « Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. » (18:110).


D
ans ce verset, Allah a décrété que pour être acceptées, les bonnes actions ou les actes d’adoration doivent être en conformité avec Sa religion, et que seule Sa satisfaction doit être recherchée dans l’accomplissement de ces actions ou de ces actes.

 

 

 

 

 

Ibn Kathir, dans son tafsir (explication) du Coran, a dit : « Telles sont les deux conditions qui assurent l’acceptation de toute bonne action :

 elle doit être accomplie seulement pour l’amour d’Allah

 et

 doit être en conformité avec la Sounnah du Messager d’Allah. »

 

 

Kitab al-Ikhlas
English: The Acceptance of Good Deeds,(L'acceptation des bonne oeuvres)
 © 1997 The Daar of Islamic Heritage
Traduction: Barbara Centorami, www.islaam.com

 

 

Tag(s) : #Aquida - Manhaj

Partager cet article

Repost 0