Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'astrologie, la voyance et l'horoscope

Fatwa de Cheikh Ibn Bâz (qu'Allah lui fasse Miséricorde)

L'astrologie, l'horoscope et la voyance font partie des pratiques de l'époque de l'Ignorance, que l'islam a abolies avec sa Révélation. Il les a assimilées à l'association parce qu'elles consistent à s'attacher à d'autres en dehors d'Allah (Exalté soit-Il), à croire que la victoire et le bien peuvent provenir d'un autre que Lui, à prêter foi aux propos des voyants et des devins, qui prétendent à tort connaître l'Inconnaissable et manipulent les faibles d'esprit et les personnes dupes, pour leur soutirer de l'argent et modifier leurs croyances. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit, d'après ce qui a été rapporté de lui par `Abd-Allah ibn `Abbâs (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) : Celui qui acquiert une connaissance des étoiles [l'astrologie] acquiert en effet une branche de la sorcellerie. Il augmente en terme de sorcellerie ce qu'il augmente en terme d'astrologie. Rapporté par Abou Dâwoud avec un sanad (succession de rapporteurs) authentique. Et An-Nassâ'î a rapporté, d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) : Quiconque fait un noeud puis souffle dessus a pratiqué la sorcellerie. Et quiconque pratique la sorcellerie a commis un acte d'Association. Et quiconque s'attache à une chose y sera voué. Ceci prouve que la sorcellerie est une association dans l'Adoration d'Allah (Exalté soit-Il) et que quiconque s'attache aux paroles des devins et des voyants sera placé sous leur tutelle et sera privé de l'Aide d'Allah et de Son assistance.

De plus, Mouslim a rapporté dans son Sahîh (recueil de hadiths authentiques) un hadith rapporté par l'une des épouses du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), selon lequel le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Quiconque va consulter un voyant et lui pose des questions, se verra refuser sa prière pendant quarante jours.

Selon Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Quiconque va trouver un devin et prête foi à ses propos, nie la Révélation reçue par Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Rapporté par les quatre rédacteurs de Sunnan (pluriel de Sunna, désigne les rapporteurs de hadith dont les recueils sont désignés par le nom "Sunnan", il s'agit de : An-Nassâ'î, At-Tirmidhî, Abou Dâwoud et Ibn Mâdja).

Et d'après `Imrân ibn Hossayn, qui a relaté un hadith Marfou` (élevé, propos dont la chaîne de transmission remonte jusqu'au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : N'est pas des nôtres celui qui consulte les augures ou se les fait consulter, prédit l'avenir ou se le fait prédire, exerce la sorcellerie ou la fait exercer. Et quiconque va trouver un devin et prête foi à ses propos, nie la révélation reçue par Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Rapporté par Al-Bazzâr avec une bonne référence.

Par ailleurs, Ibn Al-Qayîm (qu'Allah lui fasse Miséricorde) a dit : "Ils appelaient celui qui lâchait l'oiseau pour augurer de son vol, était connu parmi eux par "devin" et "voyant". Cela signifie que celui qui prétend connaître des choses relevant de l'Inconnaissable fait partie de la catégorie des devins ou bien partage avec eux leurs attributs, et donc intègre leur catégorie. Le fait de dire des choses, qui se vérifient par la suite, a pour origine la consultation ou le recours aux diables. Le moyen utilisé est le présage, l'augure, la superstition, le lancer de cailloux par terre, l'astrologie, la divination, la magie et les autres pratiques qui remontent à l'époque de l'Ignorance. Nous désignons par "époque de l'Ignorance" celle qui a précédé la Révélation faite au Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Sallam). On considère comme appartenant à cette période tous ceux qui ne font pas partie des personnes ayant suivi les Messagers (Salla Allah `Alaihim Wa Sallam) comme les philosophes, les devins, les astrologues et les Dahrites arabes (athéistes matérialistes qui nient l'au-delà). Ces pratiques sont celles des personnes qui n'ont pas connaissance de ce qui a été révélé aux Messagers (Salla Allah `Alaihim Wa Sallam). Ceux qui s'y adonnent sont qualifiés de "devins" ou "voyants" ou d'une autre appellation ayant le même sens. En ce qui concerne ceux qui les fréquentent et croient leurs propos, le châtiment promis les atteindra.
Bien des personnes ont hérité des pratiques de ces gens-là. Elles ont prétendu connaître l'Inconnaissable, que Seul Allah connaît, et elles se sont autoproclamées des Alliés d'Allah et ont considéré que cette connaissance était une grâce qu'Allah leur avait donnée". Fin de citation des propos rapportés d' Ibn Al-Qayîm (qu'Allah lui fasse Miséricorde).

Il ressort des paroles du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et des rapports des imams parmi les scientifiques et les savants de cette Oumma (la communauté Musulmane) que les pratiques de l'astrologie et ce qu'on appelle l'augure, la chiromancie, le déchiffrage des marcs de café et la voyance relèvent toutes des pratiques de l'époque de l'Ignorance et des actes blâmables qu'Allah et Son Messager ont interdits. Il s'agit-là des œuvres de l'époque de l'Ignorance et des pratiques vaines que l'Islam a abolies, et contre lesquelles il a mis en garde en interdisant de les réaliser et de fréquenter ceux qui s'y adonnent, de les interroger et de croire ce qu'ils disent, car ceci relève de l'Inconnaissable, que Seul Allah connaît. Allah (Exalté soit-Il) a dit : Dis: "Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah". Je conseille à tous ceux qui sont attachés à ce genre de pratiques de se repentir auprès d'Allah, d'implorer Son Pardon, de compter sur Son Soutien, de placer sa confiance en Lui dans toutes les situations en mettant en œuvre les causes matérielles légitimes et autorisées, de s'abstenir de ces pratiques remontant à l'époque de l'Ignorance, de s'en éloigner et de s'interdire d'interroger les personnes qui s'y adonnent, par obéissance à Allah et à Son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Cela afin de préserver la religion et la foi. Nous prions Allah pour nous procurer la compréhension de la religion et l'application de Sa charia, à nous ainsi qu'à tous les musulmans, et pour ne pas faire dévier nos cœurs après qu'Il nous ait guidés. Et que la Prière, le Salut et la Bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et le dernier de Ses Messagers, Mohammad, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suivent jusqu'au Jour du Jugement Dernier.

Source : Les Fatwas d'Ibn Bâz (2/123).
Lien de l’article : http://www.alifta.net/Fatawa/FatawaChapters.aspx?View=Page&PageID=103&PageNo=1&BookID=13

Tag(s) : #Tawhid

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :