Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La peur de tomber dans la mécréance, l'association à Allah et l'hypocrisie

 Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.



Allah a dit dans la sourate Ibrahim n°14 versets 35 et 36 : « Et lorsque Ibrahim a dit : Seigneur fais de cette cité un endroit sûr et écarte moi (1) ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles. Ô Seigneur ! Elles ont certes égaré beaucoup de gens (2) ».
 


قال الله تعالى : وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ رَبِّ اجْعَلْ هَذَا الْبَلَدَ آمِنًا وَاجْنُبْنِي وَبَنِيَّ أَن نَّعْبُدَ الأَصْنَامَ . رَبِّ إِنَّهُنَّ أَضْلَلْنَ كَثِيرًا مِّنَ النَّاسِ 
(سورة إبراهيم ٣٦/٣٥)



(1) Le mot arabe utilisé signifie que Ibrahim (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a demandé à Allah de le mettre lui et ses enfants d'un côté et de mettre l'adoration des idoles éloignée de lui de l'autre côté.

(2) L'imam 'Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit : « Si Ibrahim, l'ami intime d'Allah (Khalil), l'imam des monothéistes, celui qu'Allah a décrit comme une communauté à lui seul (sourate Al Nahl n°16 verset 120), celui qu'Allah a éprouvé par des commandements qu'il a accomplis parfaitement (sourate Al Baqara n°2 verset 124), celui pour qui Allah a dit : -Et Ibrahim qui a parfaitement tenu sa promesse- (sourate An Najm n°53 verset 37), celui à qui il a été ordonné d'égorger son fils et qui a obéit à l'ordre de son Seigneur (sourate Saffat n°37 versets 102 à 108), celui qui a cassé les idoles de sa main (sourate Al Anbiya n°21 verset 58), celui qui a durement réprimé les associateurs a, malgré tout ceci, eut peur de tomber dans l'association qui est l'adoration des idoles, ceux qui sont dans un rang bien moins élevé que le sien sont vraiment plus en droit de craindre ceci.

Et comme est bonne la parole de Ibrahim At Taymi (mort en 72) qui a dit a propos de ce verset : Et qui peut se sentir à l'abri de l'épreuve après Ibrahim (Rapporté par Ibn Jarir dans son Tefsir vol 13 p 687) ».
(Qouratou 'Ouyoun Al Mouwahidin p 55)


Allah a dit dans la sourate Yousouf n°12 verset 101 lorsqu'il a cité les invocations de Yousouf : « Fais moi mourir en musulman et fait moi rejoindre les pieux ».

 


قال الله تعالى : توفّني مسلماً وألحقني بالصالحين 
(سورة يوسف ١٠١)



D'après Mouslim Ibn Abi Bakra : Mon père disait après la prière : « Ô Allah ! Je te demande protection contre la mécréance, contre la pauvreté et contre le chatiment de la tombe » (*) et ainsi je disais cela moi aussi.
Alors mon père m'a dit : Ô mon fils ! De qui as-tu appris cela ?
J'ai dit : De toi !
Il a dit : Certes le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) disait cela après la prière.
(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1346 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Nasai)

(*) En phonétique : Allahoumma Inni A'oudhou Bika Minal Koufr Wal Faqr Wa 'Adhabil Qabr

En arabe : اللَّهُمَّ إِنِّي أَعُوذُ بِكَ مِنَ الكُفْرِ وَالفَقْرِ وَعَذَابِ القَبْرِ 

 


عن مسلم بن أبي بكرة قال : كان أبي يقول في دبر الصلاة : اللهم إني أعوذ بك من الكفر والفقر وعذاب القبر فكنت أقولههن . فقال أبي : أي بني ! عمن أخذت هذا ؟
قلت : عنك !
قال : إن رسول الله صلى الله عليه وسلم كان يقولهن في دبر الصلاة 
(رواه النسائي في سننه رقم ١٣٤٦ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن النسائي)



D'après Nafi', j'ai entendu 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée) invoquer alors qu'il était sur Safa (1) en disant : Ô Allah ! Certes tu as dit : « Invoquez moi et je vous exaucerai » (2) et certes tu ne manques pas à ta promesse. Je te demande, de la même manière que tu m'as guidé vers l'Islam, de ne pas me l'enlever jusqu'à ce que tu me fasses mourir alors que je suis musulman.
(Rapporté par l'imam Malik dans son Mouwata n°900 et authentifié par Cheikh Salim Al Hilali dans sa correction du Mouwata vol 2 p 507)

(1) Safa est le nom d'une petite montagne proche de la Ka'ba sur laquelle les pélérins doivent monter lorsqu'il font le Saï durant la 'omra ou le hajj.

(2) Sourate Ghafir n°40 verset 60.

 


عن نافع أنه سمع عبد الله بن عمر رضي الله عنهما : وهو على الصفا يدعو يقول : اللهم إنك قلت ادعوني أستجب لكم وإنك لا تخلف الميعاد وإني أسألك كما هديتني للإسلام أن لا تنزعه مني حتى تتوفاني وأنا مسلم 
(رواه الإمام مالك في الموطأ رقم ٩٠٠ و صححه الشيخ سليم الهلالي ج ٢ ص ٥٠٧)



Ibn Abi Moulayka a dit : J'ai rencontré 30 compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée) et tous avaient peur de l'hypocrisie pour leur propre personne.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih dans le chapitre : La peur du croyant d'annuler ses ouvres sans qu'il ne s'en rende compte)

 


عن ابن أبي مليكة قال : أدركت ثلاثين من أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم كلهم يخاف النفاق على نفسه
(رواه البخاري في صحيحه تعليقا بصيغة الجزم في باب المؤمن من أن يحبط عمله وهو لا يشعر من كتاب الإيمان)




Remarque :

Il est donc indispensable que chacun apprenne ce qu'est l'association à Allah et ses différentes formes ainsi que les choses qui font sortir le musulman de l'Islam s'il les commet et ainsi il pourra faire attention à ne pas pratiquer ces choses.
En effet, si la personne ne les connait pas il est possible qu'elle fasse une chose qui annule ses oeuvres et la fasse sortir de l'Islam sans même qu'elle ne s'en rende compte.

Il est rapporté du compagnon Houdheyfa Ibn Al Yaman (qu'Allah l'agrée) qu'il a dit: « Les gens interrogeaient le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) sur le bien mais moi je l'interrogeait sur le mal de peur qu'il ne m'atteigne ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7084 et Mouslim dans son Sahih n°1847)

 


عن حذيفة بن اليمان رضي الله عنه قال : كان الناس يسألون رسول الله صلى الله عليه وسلم عن الخير وكنت أسأله عن الشر مخافة أن يدركني
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٠٨٤ و مسلم في صحيحه رقم ١٨٤٧)



Il y a un poème arabe qui dit:
« J'ai connu le mal mais pas pour lui même, plutôt afin de m'en protéger.
Celui qui ne sait pas différencier le mal du bien finit par tomber dedans. ».


عرفت الشر لا للشر لكن لتوقيه ومن لا يعرف الشر من الخير يقع فيه
tiré du site: http://www.hadithdujour.com/
Tag(s) : #Tawhid

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :